Jumelage : Beit Sahour

La ville s’est toujours montrée très attentive à la situation en Palestine, principalement des difficultés de ce peuple à vivre en paix. Ce n’est donc pas un hasard si en 1999 le Conseil Municipal d’Aulnoye-Aymeries s’est engagé, unanimement, en présence de Soha Arafat (épouse de Yasser Arafat), à se jumeler avec Beit Sahour, une cité du district de Bethléem.

A l’exemple de la belle et sincère amitié franco-allemande qui unit Aulnoye-Aymeries à Quedlinburg, osons croire que Palestiniens et Israëliens trouveront un jour le chemin de la paix et de la réconciliation.

Yasser Arafat et Isaac Rabin avaient ouvert la voie. A son niveau, notre ville soutient les espoirs de paix dans cette partie du monde, avec une pensée particulière pour Beit Sahour. Même en cette période troublée, souhaitons, qu’un jour, palestiniens et israëliens vivent ensemble des jours meilleurs.

Quelle connerie la guerre disait Jacques Prévert. C’est pourquoi, la ville n’a de cesse de rappeler à ses enfants que la paix et la fraternité sont les garants d’un monde meilleur.

Site web de la Municipalité de Beit Sahour > beitsahour.ps

Retour sur les Nuits Secrètes : 33 000 festivaliers réunis autour de 50 artistes

Danse : Rétrospective des cours
Année 2017
Ecole de danse

 

Samedi 21 octobre
Basket N1F > ASA / Le Poinçonnet
Salle Mandela à 18h00

Samedi 21 octobre
Hand D2F > SAHB / Saint-Grégoire-Rennes
Salle Lempereur à 20h30

>> La saison culturelle