Nuits secrètes 2019

Les 26, 27 et 28 juillet 2019, les Nuits Secrètes le festival devient majeur – 18 ans! –  mais pas vacciné contre la folie : plus de 70 concerts pendant 3 nuits, avec quelques 50 000 festivaliers attendus (45 000 en 2018).

Cette année encore, les Nuits Secrètes font le grand écart pour en régaler plus d’un avec : les « sombres » Odezenne et Psychotic Monks, aux « solaires » Golden Dawn Arkestra et Polo & Pan, les « urbains » Nekfeu, Alpha Wann et Flohio aux « contemplatifs » Blick Bassy et Thylacine, les « fédérateurs » Metronomy et Bon Entendeur aux « analogiques » Fat White Family et « électroniques » Kompromat. Ils rejoignent – M – ainsi que Paul Kalkbrenner et sa techno furibarde, Romeo Elvis et son rap volcanique, Jeanne Added et sa pop irradiante, Flavien Berger et ses chansons étoilées, Salut c’est cool et leur techno dadaïste, Columbine et son white trash rap auto tuné.

Trois jours de fête entre parcours secrets, grande scène en plein coeur d’Aulnoye-Aymeries non loin de l’autre scène à l’Eden, cet ancien site industriel avec sa magnifique structure Eiffel, la Station secrète grouillante de la nouvelle garde, un camping à deux pas des scènes principales. Sans oublier la Bonaventure (le club de nuit des Nuits Secrètes) qui aura lieu sous le toit de l’Eden jusqu’au petit matin le samedi soir pour fêter dignement les 18 ans : grosse party en perspective.

Vendredi 27 juillet
La pop majuscule de – M – / la pop sautante de Hot Chip / le rap croco de Roméo Elvis la pop solaire de Jeanne Added / le rap oméga de Alpha Wann les mixtapes ravageuses de Bon Entendeur / la pop trésor de Pépite la chanson dadaïste de Salut C’est Cool / le trap de Flohio la world mixtape de l’Entourloop / le rock furibard de Life La techno de CTRFÇN (prononcé CONTREFAÇON)

Samedi 28 juillet
La techno universelle de Paul Kalkbrenner / la pop barrée de MØ Le king rap Romeo Elvis la techno prévitalic de Vitalic aka DIMA/ la chanson synthétique de Flavien Berger le rap tordu d’Odezenne / l’électro punk de Sleaford Mods la Kaleïdospop de Léonie Pernet / le rock cathartique des Psychotic monks le rock garage Blood Red Shoes / le post punk de Whispering Sons Le big band cosmique de Golden Dawn Archestra / La dream pop d’Antoine Pesle Le fulgurant live techno d’ ONYVAA pour la closing

Dimanche 29 juillet
Le rap chaud bouillant de Nekfeu. / la summer pop de Metronomy l’électropicale de Polo & Pan / le cloud rap de Columbine l’électro nomade de Thylacine /le cri de guerre de Kompromat (Vitalic x Rebeka Warrior) le rock crade des Fat White Family / La folk révoltée de Blick Bassy la techno mafia de Don turi / la rough wave de Structures la chanson électro de Yolande Bashing

Et puis :
Les incontournables parcours secrets, l’ADN du festival se réinventent à la sauce électro, sieste, vélo et lever de soleil avec un très beau casting, soit près de 12 parcours secrets et un Grand Parcours (3 parcours + brunch). Les ingrédients : un bus, une destination secrète, une jauge limitée, un lieu insolite, et surtout un artiste mystère jusqu’à ce que le concert commence. Une invitation au voyage où le temps s’arrête et la magie opère.

Vous aurez peut-être la chance d’écouter la sublime Yael Naim, le collectif pop Catastrophe, le nouveau live de Molécule, le compositeur magicien Marc Melia, le folk de Blick Bassy, les cosmiques Golden Dawn Archestra ou encore les deux créations sur mesure de Canblaster, Laure Brisa (magnifique harpiste) et celle des brillants Chocolate Genius, Philippe Rebbot, Seb Martel.

Rien ne s’oppose aux Nuits Secrètes et encore moins à la tornade musicale qui s’apprête à souffler leur 18 bougies.



Aulnoye-Aymeries vue du ciel
(janvier 2019)


Samedi 30 novembre

HANDIS Nat.2 : AULNOYE / GRAVELINES
Salle Marc Joly à 17h00


Samedi 30 novembre

BASKET LF2 : ASA / GRAFFENSTADEN
Salle Nelson Mandela à 20h00