Edition 2014 / Rallye Charlemagne

Depuis sa résurrection en 2012 sous l’impulsion de Genesis sport et grâce aux soutiens de la ville d’Aulnoye-Aymeries, des sponsors publics-privés et avec l’implication de 450 bénévoles, le Charlemagne est redevenu une référence dans le milieu des épreuves automobiles.

Les organisateurs ont trouvé à la Florentine un cadre idéal pour implanter leur importante infrastructure et peuvent compter sur l’aide des services municipaux et des bénévoles du centre social pour que ce rallye soit une fête populaire et une réussite sportive. Désormais, le Charlemagne figure au palmarès des grands événements de la ville Aulnoye-Aymeries au même titre que les Nuits Secrètes ou les soirées sportives. Des spectacles gratuits ou presque qui nécessitent pour les clubs, organisateurs de festival et en l’occurrence Genesis sport d’aller chercher des financements autres que ceux des pouvoirs publics dont les participations au mieux se maintiennent quand elles ne diminuent pas.

LE CHARLEMAGNE : DU SPORT ET UNE FETE

Dans un contexte difficile, l’équipe du président Yoann Descamps a démontré à force de volonté qu’il est possible d’organiser et de développer un tel événement. Ainsi, le Charlemagne aura franchi un palier du côté des animations avec la possibilité de survoler en hélicoptère la première spéciale ou d’apprécier au sol le charme d’Oksana, une marraine certes très sexy mais aussi sympathique et disponible qui, de fait, ne sera pas passée inaperçue. Bien entendu, le Charlemagne est avant tout une course automobile qui passionne et attire un public de plus en plus nombreux sur les zones spectateurs des circuits dessinés autour de Bavay et Limont-Fontaine. Un rendez-vous attendu par tout un territoire à l’image des communes de Bachant, Ecuelin, Eclaibes, Amfroipret ou encore Houdain-lez-Bavay qui ont accueilli le rallye.

Cette année, malgré un niveau relevé, Laurent Bayard s’est imposé de façon éclatante en remportant les neuf spéciales de la 24ème édition. Le triple vainqueur de l’épreuve a pris le dessus dès les premiers kilomètres en creusant rapidement l’écart sur ses principaux adversaires moins à l’aise sur les routes grasses et piégeuses qui auront contraint une trentaine de pilotes a abandonné sur sorties de routes ou ennuis mécaniques.

Laurent Bayard à bord de sa Toyota Corolla WRC a écrasé la course de sa classe reléguant le second, Sébastien Deraedt sur Toyota Celica GT4, à deux minutes et trente secondes et le troisième, l’inattendu Aurélien Gaquère sur Mitsubishi Lancer, à 3 minutes et cinquante six secondes. A signaler la belle 8ème place du sambrien Sylvain Fouteret et la déception pour Alexis Rimbeaux, 15ème qui avait terminé second lors de la précédente édition.

Nul doute que l’on retrouvera tous ces pilotes pour l’édition 2015 qui devrait encore compter pour le classement de la Coupe de France des rallyes.

> Voir le classement

 



Burlesque : Bonaventure Gacon
Mardi 28 mars à 20h00 au 232U


Concert : Soviet Suprêm
Mardi 04 avril à 20h00 au 232U


Samedi 1er avril à 17h00
HANDIBASKET N1C > ASA / Berck
Salle Delaune



Samedi 1er avril à 18h00
BASKET LF2 > ASA / Dunkerque
Salle Mandela



>> La saison culturelle