Edition 2013 / Rallye Charlemagne

07 23e rallye charlemagneEn 2012, l’association Genesis Sport a eu la bonne idée de redonner vie au rallye Charlemagne après une interruption de dix ans. C’est au pied de la Tour Florentine qui s’y est connait question « résurrection » que l’épreuve automobile a de nouveau vrombi. Une belle rencontre entre des passionnés, une ville et des bénévoles du centre social aura donné le coup d’accélérateur nécessaire au redémarrage du Charlemagne.

Une renaissance marquée, cette année, par un symbole nommé José Barbara, figure de ce sport avec ses 210 podiums en 420 rallyes et surtout ancien vainqueur de l’épreuve avec sa Porsche 911 SC. Il s’est confié à la faveur d’un arrêt au stand : « Je n’ai pas pu revenir l’an dernier parce que la voiture avait pris feu dans l’avant dernier rallye et donc on avait fait l’impasse. Je voulais venir car je prends toujours beaucoup de plaisir sur cette course et j’espère bien qu’elle va durer encore quelques années parce c’est un beau rallye, une belle organisation avec de très belles spéciales ». Lucide, José avoue rouler davantage pour le plaisir que pour la gagne : « Je n’ai plus le couteau entre les dents mais je m’amuse donc tout va bien ». Il termine tout de même quatrième…

Autre temps autre champion, Laurent Bayard tenant du titre a survolé le rallye en s’octroyant cinq des neuf spéciales. Il s’impose logiquement avec 29,8 secondes d’avance sur Frédéric Rimbeaux. Sur ce parcours historique puisqu‘il reprenait le tracé du rallye vingt ans plus tôt, Laurent Bayard s’est régalé : « Je découvre le parcours car à l’époque je ne roulais pas… les spéciales sont magnifiques ! Qu’est ce que l’on se fait plaisir surtout que c’est le pilotage qui fait la différence ». Sur le bord de la route les passionnés, curieux ou encore riverains prennent aussi à l’évidence beaucoup de plaisir à l’image de Bruno Lemire : « J’ai toujours suivi le rallye soit sur la course soit dans la presse alors quand j’ai appris que le rallye reprenait à Aulnoye-Aymeries ça ma touché parce que j’ai travaillé au service des sport de la mairie ».

26 23e rallye charlemagneLieu emblématique, prix emblématique

Les organisateurs du Rallye Charlemagne ont donc choisi de s’implanter en terre aulnésienne parce les défis n’ont jamais fait peur à ses élus et ses habitants. En l’occurrence un défi purement humain précise René Dail, adjoint au sport : « On n’investit pas beaucoup d’argent dans l’affaire mais on y met beaucoup de bonne volonté grâce à l’implication des services municipaux et du centre social ». Philippe Taviaux, président de Genesis Sport ne tarit pas d’éloges : « Le centre social de La Florentine et ses bénévoles sont exemplaires, ils prennent une spéciale à Solre-le-Château, nous accueillent dans leurs locaux et préparent trois repas pour 130 personne ». Leïla qui s’activé côté cuisine est fière de son équipe : « sur le site on est 25 bénévoles de 30 à 75 ans issus du quartier, c’est une équipe, une famille solide et toujours partante ». Les bénéfices serviront à autofinancer des sorties, des voyages pour les enfants, les familles.

A Lieu emblématique, prix emblématique. A l’occasion de ce 23e Rallye Charlemagne, le trophée remis au vainqueur par la Municipalité avait été présenté par Bernard Baudoux en ces termes : « Si le vainqueur de la course cycliste Paris-Roubaix reçoit un pavé en guise de premier prix, le pilote qui s’impose ici se voit offrir un morceau de rail ». Et de souligner un brin malicieux : « on est une cité ferroviaire qui veut le rester ». Une référence à peine voilée aux réunions publiques du moment concernant la concrétisation du Centre d’Essais Ferroviaires Européen. Sur le podium du rallye, le mot de la fin ou devrions nous dire d’avenir aura été pour René Dail: « Quand Genesis sport a relancé le Charlemagne, derrière tout le monde a embrayé. Maintenant il faut se préparer pour le suivant car ça n’est jamais écrit d’avance quand une telle épreuve repose essentiellement sur bénévolat ».

Le rallye Charlemagne n’est pas pas une entreprise à but lucratif, elle donne de la valeur à une ville, à un territoire et ça n’a pas de prix.

> Téléchargez le classement général du 23e Rallye Charlemagne

> Voir album photos sur notre facebook



Théâtre : Tristero / Au courant
Mardi 30 mai à 20h00
au 232U - La Florentine

Nuits Secrètes : Julien Doré
Samedi 29 juillet
Grande scène


Samedi 27mai dès 09h30
EVENEMENT > 30 ANS du Théâtre de Chambre
Au 232U



Dimanche 28 mai à 15h00
FOOTBALL DH > Aulnoye-Feignies B / Valenciennes 2
DERNIER MATCH !
Stade Labrosse



>> La saison culturelle